Une assistance motivée découvre de près l’A380 et ses nacelles Aircelle lors de l’édition 2009 d’AirVenture à Oshkosh

Le plus gros avion de ligne du monde : l'Airbus A380 – avec ses nacelles réalisées par Aircelle – a été la star incontestée d'une des plus grandes manifestations aéronautiques de la planète cette semaine à l'AirVenture d'Oshkosh dans le Wisconsin.

Lors de cette manifestation, Airbus a permis aux visiteurs de se glisser à l'intérieur de l'A380 réservé aux essais en vol pour ce qui fut la première visite libre de l'avion jamais autorisée jusque là, le chaland découvrant de près au passage les gigantesques nacelles de l'avion de ligne vedette du XXIe siècle.

Une majorité des 578,000 visiteurs enregistrés cette année à Oshkosh pour AirVenture sont des pilotes ou des dingues d'avions dont beaucoup ont ici eu l'occasion de se faire une idée personnelle de l'A380 en déambulant sur ses deux ponts et en étudiant de près ses énormes moteurs Engine Alliance GP7200.

"Quand l'A380 st présenté dans des salons aéronautiques internationaux, comme ceux de Farnborough ou du Bourget, la foule est tenue à distance – et seuls quelques heureux élus peuvent franchir le cordon de sécurité," avoue l'un des patrons d'Airbus. "Mais ici à AirVenture, tout le monde à pu visiter à fond l'avion, comme de littéralement toucher du doigt ses imposantes nacelles."

Les visiteurs d'AirVenture sont des connaisseurs à qui on ne la fait pas, c'est pourquoi ils s'en sont donnés à coeur joie avec leurs diverses questions sur l'A380, y compris au sujet de ses nacelles Aircelle, avec leur traitement acoustique spécifique d'avant-garde, comme à propos de leurs inverseurs de poussée électriques.

"Je ne pouvais pas croire à quel point ces nacelles sont énormes et belles à la fois," a avoué un pilote privé plein d'expérience venu à Oshkosh avec son propre avion, monté dans son garage. "C'est tout à fait étonnant de voir l'extrême précision apportée au montage des panneaux acoustiques aménagés dans les entrées d'air. Et j'en sais maintenant bien plus sur la façon de rendre encore plus "électriques" les avions de ligne d'aujourd'hui grâce à leurs inverseurs de poussée de nouvelle génération.

AirVenture est organisé annuellement par l'Experimental Aircraft Association (EAA) américaine qui a oeuvré en étroite coopération avec Airbus pour faire participer l'A380 à son 56e " Fly-in and Air show". L'avion présenté en vol à Oshkosh est l'un de deux A380 d'essais et de développement régulièrement employés depuis Toulouse, par Airbus. Il est arrivé aux États-Unis après des étapes sur l'aéroport international de Milwaukee au sud du Wisconsin. La présentation en vol de l'A380 à Oshkosh a été accomplie juste avant son atterrissage le 27 juillet, comme avant son départ pour la France cet après-midi.

Durant ses quatre jours de présence à Oshkosh, quelque 10 000 visiteurs sont montés à bord de l'avion – du jeune aérophile en culotte courte aux VIP du monde de l'industrie et des compagnies aériennes, y compris quelques pontes en vue du gouvernement américain comme le nouvel administrateurde la Federal Aviation Administration (FAA), Randy Babbitt.

Sur la photo ci-dessus, l'A380 deploie ses inverseurs de poussée électriques lors de son cheminement d'arrivée au sol à l'aéroport international de Milwaukee. Cet avion d'essais en vol avait fait le voyage transatlantique depuis Toulouse en France afin de passer spécialement quatre jours à l'AirVenture 2009 d'Oshkosh.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer