Une “démo” en direct révèle qu’Aircelle est “prête au départ” en ce qui concerne l’intégration de la nacelle du moteur LEAP-1A

4-19-2016-a320neo-delivery-tls-unveiling-jml1.jpg
En prélude à sa remise à Airbus, le premier moteur de série LEAP-1A est mis en place dans sa nacelle à l'aide du SmartTrolley le 15 avril dernier au cours d'une cérémonie tenue sur le site d'intégration d'Aircelle de Colomiers en France.

19 avril 2016

C'est de manière dynamique qu'Aircelle a démontré la part prise à la montée en cadence sans précédent requise pour la production des nouveaux moteurs CFM International LEAP-1A conçus comme des systèmes de propulsion intégrés pour les biréacteurs Airbus de la famille A320neo.

La démonstration a eu lieu vendredi dernier à l'occasion de la cérémonie de remise à Airbus du tout premier moteur LEAP-1A, un événement durant lequel une équipe de techniciens d'Aircelle a réalisé en moins de 11 minutes le mariage entre le moteur et sa nacelle sous les yeux d'un parterre de 450 invités et employés du site Aircelle de Colomiers en France.

Saluée par un tonnerre d'applaudissements et de cris de joie, cette opération d'intégration record a souligné avec éclat l'investissement de quelque 100 millions de dollars concédé par Aircelle en matière de fabrication, d'innovation et de gestion de la nouvelle "supply chain". Tout cela associé aux nombreux talents de ses employés répartis sur l'ensemble des sites de production de la société, faisant ainsi d'Aircelle un acteur "prêt au départ" pour la montée en cadence la plus rapide et la plus importante jamais connue dans l'histoire de l'aviation civile.  

En comparaison avec ce qu'ont pu constater de visu les participants à la cérémonie du 15 avril courant lors de la démonstration grandeur nature d'un "podding" moteur-nacelle – opération réalisée "chrono" en exactement 10 minutes et 49 secondes – un tel montage avec d'autres types de moteur requiert d'ordinaire des heures entières, compte-tenu également de l'environnement généralement offert pour la pose.

Cinq années de préparations pour une livraison pile à l'heure

4-19-2016-a320neo-delivery-tls-unveiling-jml2.jpg
Face aux nombreux invités et employés, une équipe d'Aircelle intègre le premier moteur LEAP-1A de série dans sa nacelle, assisté par la palette d'atouts pratiques du berceau de transport de moteur SmartTrolley.

Aircelle est responsable unique pour la conception de la nacelle et son intégration avec le nouveau turboréacteur à double flux LEAP-1A, un tout pleinement intégré livré ensuite à Airbus. C'est en 2011 qu'Aircelle a été choisie par l'avionneur. Et la société s'est préparée cinq ans durant pour l'événement de ce mois: la remise en temps et heure des premiers ensembles de propulsion tout en anticipant en parallèle la montée en puissance de la production.  

Le président-directeur général d'Aircelle Jean-Paul Alary a annoncé que vers 2019, les livraisons de propulseurs intégrés LEAP-1A atteindront le nombre de 560 par an pour les Airbus de la famille de biréacteurs A320neo (new engine option). C'est exactement le volume d'inverseurs de poussée produits l'an passé par Aircelle pour les moteurs CFM56 de CFM International utilisés sur les A320ceo (current engine option) – un résultat qui a demandé pas moins de 30 ans pour être ainsi obtenu.

"Nous nous sommes remis en question complètement chez Aircelle de façon à faire face à la montée en cadence exceptionnelle requise par le LEAP-1A, aussi bien que pour livrer un produit pleinement abouti à la date de son entrée en service" a dit Jean-Paul Alary. "Tout sur nos sites de fabrication a été repensé. Nous avons également procédé à la mise en place de plus d'automatisation, affiné et optimisé nos modes de production pour tendre vers le zéro défaut et dérogation, et appliqué dans le même temps des innovations afin d'optimiser les flux d'activité du début jusqu'à la livraison."

Une innovation Aircelle: le berceau de transport moteur mobile SmartTrolley

Un des meilleurs exemples de la reconfiguration d'Aircelle est le SmartTrolley – un berceau de transport mobile spécialement conçu à l'instigation du personnel d'atelier et réalisé avec le concours d'un fournisseur d'outillage spécialisé.

De l'avis de Serge Rière, le directeur des opérations sur le site Aircelle de Colomiers, le SmartTrolley allège et facilite le processus d'intégration des nacelles, tout en réduisant le nombre d'étapes requis pour le mariage du moteur avec les composants de son enveloppe. Autre avantage de taille, ce même SmartTrolley est utilisé durant toute la phase du "podding", du début de l'intégration sur site jusqu'à la pose de l'ensemble moteur complet avec sa nacelle sur A320neo sur la FAL (Final Assembly Line) réduisant de la sorte de façon importante la manutention demandée pendant tout le processus  de montage.

Le SmartTrolley est un engin électrique capable de pivoter et de basculer mais aussi de faire monter et descendre le moteur LEAP-1A à la demande lors de son intégration avec la nacelle chez Aircelle, tout comme pour assurer son arrimage ultérieur sur les pylônes d'aile de l'A320neo une fois arrivé sur les FAL d'Airbus consacrées aux biréacteurs monocouloirs. 

Flottant sur un coussin d'air, le SmartTrolley est mû et commandé par un unique opérateur. Il améliore de manière très significative l'ergonomie de travail  lors de l'ensemble des étapes d'intégration et de pose du moteur.

Eric Lecossais, le directeur de programme A320neo chez Aircelle, annonce que le Smart Trolley sera utilisé dans tous les sites du réseau en pleine croissance de la société, à commencer par celui de Colomiers, en France, et pour la livraison des ensemble moteurs complets à la chaîne de montage final des Airbus A320 sur l'aéroport de Finkenwerder, à Hambourg en Allemagne. 

Des SmartTrolley seront aussi mis en place sur le nouveau site d'intégration d'Aircelle prévu pour être opérationnel plus tard cette année à Hambourg, siège de la FAL allemande d'Airbus. Dans le futur des SmartTrolley seront également utilisés pour la pose des moteurs LEAP-1A préalablement "habillés" par Aircelle sur la FAL A320 d'Airbus sur l'aéroport de Toulouse-Blagnac jouxtant Colomiers, de même que pour la toute nouvelle FAL A320 créée à Mobile, dans l'Alabama – site américain où Aircelle est en train de définir les dispositions de sa présence prochaine sur les rives du Golfe du Mexique. 

4-19-2016-a320neo-delivery-tls-smarttrolly-colomiers-jml2.jpg
Two LEAP-1As are shown on their SmartTrolley engine cradles/transporters at Aircelle's Colomiers, France integration facility. The LEAP-1A visible in the background is in a higher position, using the SmartTrolley's electric system that raises and lowers the engines for their integration in Aircelle's nacelle system, and for installation on the pylon under an A320neo jetliner's wing.
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer